Karine Bodaghi

 

Qui suis-je ?

Enseignante de formation et maman de deux enfants, je suis facilitatrice en communication parents-enfants, conférencière et animatrice d’ateliers Faber et Mazlish sur Londres . Je propose également des accompagnements individuels pour les adultes ayant des questionnement en rapport aux enfants (parents, grands-parents, enseignants, éducateurs, coachs parentaux etc…)

Très tôt dans ma carrière, j’ai été touchée par les enfants « différents », ceux qui sortent du moule, qui ne semblent pas bien en classe, qui ont des difficultés pour apprendre, qui sont vite bouleversés ou pas du tout intéressés, qui souffrent parfois… très tôt, je me suis dit « on doit pouvoir faire autrement »… pour ces enfants et pour tous les enfants.

Et j’ai commencé à chercher… et à trouver des réponses…

dans des lectures, auprès de collègues, dans d’autres formes de pédagogie, dans des formations spécifiques (les enfants précoces ou Haut Potentiel, les troubles DYS, …), dans le jeu, les Neurosciences…

Puis j’ai eu des enfants, j’ai remis en question mes convictions sur l’éducation, j’ai lu Dolto, Montessori, Salomé, Filliozat et d’autres, je me suis penchée sur les approches de communication à la fois pour eux et pour mes élèves, j’ai changé, j’ai essayé, j’ai expérimenté avec des conséquences plus ou moins heureuses… toujours avec cette idée qu’il était sûrement possible de rendre les relations encore plus fluides et détendues avec les enfants.

En 2014, installée à Londres,  je découvre l’approche Faber et Mazlish. C’est une révolution intérieure : au-delà de ce que cela change dans mes liens avec mes enfants, ces outils me sont utiles avec tout le monde : famille élargie, vie sociale, vie amicale, vie professionnelle et, cerise sur le gâteau, avec moi-même…

Je rêve maintenant d’offrir au plus grand nombre l’accès à ces clés relationnelles si précieuses au quotidien

 

Ma philosophie de l’approche

 

Je vous propose l’approche d’Adele Faber et Elaine Mazlish parce qu’elle m’est particulièrement bénéfique dans mon quotidien. Je l’intègre à ma façon et j’y rajoute ma couleur  tout en respectant la philosophie des auteurs  pour vous proposer un accompagnement en groupe ou en individuel.

Ce qui me plait dans cette approche , c’est qu’elle  n’impose aucun modèle éducatif ou pédagogique, elle n’impose rien d’ailleurs.

Dans ce cadre, je vous  parlerai d’outils de communication à mettre au service de notre relation à nos enfants, de nos choix éducatifs et pédagogiques et des valeurs que nous souhaitons transmettre, ce qui la rend applicable à tous les types de milieux, quelles que soient leurs caractéristiques sociales, religieuses ou idéologiques.

Je ne donne pas de solutions toutes faites, je vous fournis pistes et outils pour vous accompagner à trouver vos propres solutions avec les enfants. Je vous partage mon expérience et celles de milliers de gens dans le monde qui ont suivi ces ateliers depuis plus de 30 ans.

Parce que personne ne sait mieux que vous ce qui sera le mieux dans votre relation avec les enfants dont vous vous occupez, parce que j’ai confiance pour le vivre quotidiennement qu’on devient créatif quand on a  les clés. C’est un accompagnement qui respectera votre autonomie et boostera votre confiance dans vos propres ressources. Vous serez étonnés des solutions qui peuvent émerger lorsqu’on sort de certaines habitudes conflictuelles.

Ma « couleur personnelle » de l’approche est également teintée par le processus de la Communication Non Violente que je pratique au quotidien et que j’intègre peu à peu (merci à Marshall Rosenberg, à Carl Rogers et aux formateurs en CNV que j’ai lus, visionnés ou côtoyés), par la Méditation Pleine Conscience que je pratique également chaque jour et par mon intérêt profond pour tout ce qui touche la transmission en général. Je regarde également de très près les recherches et découvertes en neurosciences qu’elles soit cognitives, affectives ou sociales et je suis fascinée par tout ce qu’on connait maintenant sur le développement cérébral lié à l’environnement  (comme par exemple, le rôle du maternage et de l’accueil des émotions sur la maturation du cerveau qui rejoint complètement les propositions de l’approche Faber et Mazlish).

 

Si vous êtes intéressé(e) et/ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter.